Elevage du Clos de Marialan chiens et chiots Colley
 Les chiens Colley de l'élevage du Clos de Marialan

Les hommages à nos compagnons qui nous ont quittés

 
"Ils n'ont pas été là par hasard ... à pas de berger ils se sont avancés vers l'absence; le jour où ils nous ont quitté, je n'ai pas pleuré mes chiens, j'ai pleuré mes Amis; le temps que j'aime tant, c'est celui qui s'arrête quand je pense à eux."
Marie-Christine Poulain
 
"They was not there by chance. with step of sheep-dog they are advanced towards the absence; the day when they left us, I did not cry my dogs, I cried my Friends; the real time that I like so much, it is the one which stop when I think of them."
Marie-Christine Poulain
 
    • Firefly in Black vom Weidenhof (2009-2019)
    • Intrepid Class in Blue d'Arbarnakat (Louna) (2013-2018)
    • Carmen (2007-2018)
    • Unexpected Charm des Sables d'Enthéa (2003-2013)
    • Rooper (2000-2013)
    • Otton du clos de Marialan (1998-2009)
    • Jazoo des Douces Folies de l'Espérance (1994-2009)
    • Loriane et Laslo (shetland) (1995-2008)
    • Rudley black de Cathyja (2000-2007)
    • Jéween du chemin des Randonnées (1994-2004)
    • Godspell de Florange, "Boy" (1991-2004)
    • Iolfy Blue-Toony (Shetland) (1993-2004)
    • Famous Hero de Florange (1990-2002)
    • Howell black de Cabrenysset, "pépère" (1992-1999)

 


Jeween chien Colley sur l'élevage du Clos de Marialan

Jéween du chemin des Randonnées

(1994 - 2004)

Elle était douceur, tendresse, bonté....
elle était tout simplement "ma doudouce",
notre bonheur.

Marie Poulain.

Jéween à 10 ans

Chaque année on attend tous le printemps avec impatience: premières fleurs,premières senteurs,premiers rayons de soleil qui réchauffent si bien le corps et l'esprit.... tout est beau dans la nature..... cette année je ne vois pas ces fleurs, je ne sens pas ces si doux rayons de soleil, tout est gris dans mes yeux et dans mon coeur: Boy, Iolfy, Jéween ont juste eu le temps de voir nos hirondelles revenir dans notre grange; ces hirondelles qui sont revenues plus tôt que les années précédentes, comme-ci qu'elles ne voulaient pas rater de vous revoir tous les trois...
Je n'ai jamais eu l'envie ou le besoin de t'appeler autrement que "ma doudouce", même quand c'est toi qui décidais ferme de dormir avec Rudley, ou Rooper, ou.... peut-être Unex .... l'image de ta douceur a été ton remède contre tes caprices.
Tu n'as jamais manqué d'attention envers ton fils unique Otton que tu as gâté, trop gâté; tu lui as tout permis de faire, même d'éternuer..... mais.... pas plus de 2 fois de suite !! pour les autres: c'était interdit, tu te fâchais... et drôlement même !! en remerciement il a toujours respecté les lois que tu lui imposais; une très grande complicité vous unissait.
Tu adorais éduquer chaque chiot qui restait chez nous.... 1ère leçon: lui apprendre à monter sur les pierres qui longent le grillage de notre terrain; 2ième leçon: déterrer les vers de terre, les tirer et les laisser retomber comme un élastique; 3ième leçon: chasser les souris, les attrapper, les lancer en l'air et ... constater qu'elles étaient abasourdies; mais tu avais la gentillesse de les ranimer pour les voir recourir, pour les rattrapper à nouveau, pour les.... ma douce, quelle leçon pour le chiot qui, assis, n'en loupait pas une !!! 4ième leçon: 3 fois par jour tu emmenais le chiot promener dans notre prairie... attention: strictement interdit de courir dans tous les sens: obligation qu'il te suive à 1m et faire le tour de la prairie en longeant le grillage pour profiter de l'ombre; 5ième leçon: s'allonger sur l'herbe à l'ombre du gros pommier de notre prairie que tu adorais, pour un repos bien mérité d'une heure !! le chiot: pas le droit de bouger,uniquement respecter ce repos; ah, j'oubliais: le "top du top": lui apprendre à se cacher derrière nos sapins ( le plus gros de préférence) lorsque je vous appelais et vous cherchais pour la sieste; ma douce,ma meneuse de revue !! tu as été une parfaite éducatrice et tu as eu de parfaits élèves !!! .....
....Boy prenait la relève aux 6 mois du chiot,mais... plus raisonnablement,plus professionnellement,plus sérieusement,c'est qu'il ne rigolait pas notre Boy pour l'éducation d'un chiot !! mais tellement patient et gentil !!! et les bons résultats étaient là !!!
Quand je te voyais si malade certains jours, je me disais que parfois la vie ne vaut rien, et lorsque tu allais mieux le lendemain, je me disais que rien ne vaut la vie,cette vie avec toi ou j'ai partagé ta sensibilité,ta soif absolue de tendresse et de calins,tes p'tits caprices qui me faisaient sourire; toi si malade,si faible,tu économisais tes forces pour te promener avec Unex dans notre prairie 3 fois par jour, parce que tu le savais si malheureux de ne plus avoir son ami Boy qui l'accompagnait chaque jour.
Ma "Douce", je saurai sécher mes larmes parce que je sais que tu ne souffres plus, mais il faudra laisser le temps au temps...
........ On t'Aime ma si douce Jéween.

Création photo et texte: Marie-Christine Poulain.

bg conteneur bas

Tous les tag blend (graphismes photos) ont été réalisés par Marie-Christine Poulain.

 

Ils sont protégés, tout comme les photographies et le site internet, par "copyright."

By the flying over of the "mouse" on the lines, it's written in English.

Vous aimez notre élevage ? 

Vous pouvez partager notre site sur vos réseaux sociaux. 

Merci. Marie Poulain. 

 

 Copyright "Marialan"
Le Clos de Marialan ©
copyright site internet Le Clos de Marialan