Elevage du Clos de Marialan chiens et chiots Colley
 Les chiens Colley de l'élevage du Clos de Marialan

Les hommages à nos compagnons qui nous ont quittés

 
"Ils n'ont pas été là par hasard ... à pas de berger ils se sont avancés vers l'absence; le jour où ils nous ont quitté, je n'ai pas pleuré mes chiens, j'ai pleuré mes Amis; le temps que j'aime tant, c'est celui qui s'arrête quand je pense à eux."
Marie-Christine Poulain
 
"They was not there by chance. with step of sheep-dog they are advanced towards the absence; the day when they left us, I did not cry my dogs, I cried my Friends; the real time that I like so much, it is the one which stop when I think of them."
Marie-Christine Poulain
 
    • Firefly in Black vom Weidenhof (2009-2019)
    • Intrepid Class in Blue d'Arbarnakat (Louna) (2013-2018)
    • Carmen (2007-2018)
    • Unexpected Charm des Sables d'Enthéa (2003-2013)
    • Rooper (2000-2013)
    • Otton du clos de Marialan (1998-2009)
    • Jazoo des Douces Folies de l'Espérance (1994-2009)
    • Loriane et Laslo (shetland) (1995-2008)
    • Rudley black de Cathyja (2000-2007)
    • Jéween du chemin des Randonnées (1994-2004)
    • Godspell de Florange, "Boy" (1991-2004)
    • Iolfy Blue-Toony (Shetland) (1993-2004)
    • Famous Hero de Florange (1990-2002)
    • Howell black de Cabrenysset, "pépère" (1992-1999)

 


Otton chien Colley sur l'élevage du Clos de Marialan

Otton du clos de Marialan

Je subirai ton silence et ton absence, et si un jour mon stylo glissait sur un bout de papier, j'écrirai combien tu me manques.

Marie Poulain.
Otton à 11 ans. 1998-2009

 

Mon Otton nous a quitté aujourd'hui, il avait 11 ans... irremplaçable, exceptionnel Otton, je le pleurerai toujours; je me sens perdue sans lui, il me protégeait de tout et de tous, son départ inattendu me bouleverse, ainsi qu'à Alain qui est aussi malheureux que moi.

Otton, c'était la générosité, la tendresse, c'était aussi la douceur du danger ... douceur de vivre avec lui, danger de le voir partir un jour; il avait ses mots de tendresse dans ses yeux ... ces yeux qui m'interrogeaient toujours, ces yeux sincères qui me donnaient de l'émotion, je me grisais de ses regards si tendres, si envahissants.

Tu es parti "mon bébé", départ très inattendu, que je n'accepte pas .... je t'ai toujours appelé "mon bébé" ... peut-être parce que je t'avais longtemps nourri au biberon dès ta naissance; tu avais un caractère spécial que j'étais seule à admirer et certainement à comprendre, car il fallait deviner les raisons qui te fâchaient parfois; tu aimais râler après Alain que tu respectais à ta façon, mais lorsque, chaque jour, il était l'heure d'aller chercher le pain, tu lui faisais les yeux doux, tu t'asseyais devant la porte, te retournant pour t'assurer qu'il te regardait, tu poussais ta gentillesse en lui tendant ta papatte, et là, c'était gagné, il t'emmènerait avec lui, car tu adorais aller en voiture chercher le pain ou te promener, ton fils Rooper attendrait bien son tour pour demain ou .. après-demain.. ! tu avais tant été aimé par ta maman Jéween, qui te pardonnait tout, que lorsqu'elle nous a quitté, ton caractère s'en était ressenti négativement, elle te manquait tellement, tu n'a jamais assumé son départ, jamais; tu as fait beaucoup de bébés, aussi beaux que toi, aussi bons que toi; à la maison, il y a ton fils Rooper, ta fille Star, ton petit fils Denn; il y a 2 mois tu nous a fait un merveilleux cadeau: ton fils Dalton qui a le même caractère que toi, le même regard franc et malin.

A chaque fois qu'un de mes colleys me quitte, je me dis: que restera t-il de moi... de mes pensées, de mon chemin sans eux .. mais la loi du silence, c'est de ne pas vouloir voir couler ses larmes, et je sais que je ne dois pas pleurer parce que tu n'es plus, mais que je dois sourire parce que tu as été, je subirai ton silence et ton absence; et si un jour mon stylo glissait sur un bout de papier, j'écrirai combien tu me manques.

Tu n'as pas provoqué ton Destin, tu as suivi ton chemin, ce chemin qui venait de l'Ecosse et qui menait à la tendresse, et si tu es parti, tu ne m'as pas quitté ... je t'Aime "mon bébé". Poulain Marie.

bg conteneur bas

Tous les tag blend (graphismes photos) ont été réalisés par Marie-Christine Poulain.

 

Ils sont protégés, tout comme les photographies et le site internet, par "copyright."

By the flying over of the "mouse" on the lines, it's written in English.

Vous aimez notre élevage ? 

Vous pouvez partager notre site sur vos réseaux sociaux. 

Merci. Marie Poulain. 

 

 Copyright "Marialan"
Le Clos de Marialan ©
copyright site internet Le Clos de Marialan